LE PRÉSIDENT DU CONSEIL ITALIEN DÉMENTI EN LIBYE, par François Leclerc

Billet invité.

Contredisant Paolo Gentiloni, son homologue italien, le chef du gouvernement libyen Fayez al-Sarraj a démenti avoir demandé à l’Italie d’envoyer des navires dans les eaux territoriales libyennes.

Selon ce dernier, il a seulement été convenu d’autoriser des unités navales italiennes à accéder au port de Tripoli afin de « compléter le programme d’appui aux gardes-côtes par la formation et l’armement… ».

La clarté n’est pas vraiment au rendez-vous.

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez