ADIDAS RECRUTE SON ARMÉE DE ROBOTS, par François Leclerc

Billet invité.

La robotisation n’attend pas. Dès cette année, Adidas va engager la production à grande échelle de ses chaussures de sport, dans une usine de 4.600 mètres carrés baptisée « Speed Factory » qu’elle a relocalisée en Bavière. Son concurrent Nike est sur ses talons…

Les objectifs sont encore limités, un demi-million de paires de chaussures devant être produites annuellement selon un processus entièrement automatique dans les trois à cinq ans. Une paille certes, comparé aux 300 millions de paires produites chaque année, un chiffre en progression constante. Pas question donc, de cesser brutalement la sous-traitance asiatique dont le coût augmente. Pas question non plus de diminuer le prix de vente des chaussures produites par des robots.

Il est en priorité recherché de pouvoir mieux personnaliser à la demande la production et de réduire drastiquement le temps de développement des nouveaux produits.

Le chemin est tracé.

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez