ET LES ENFANTS ? LES ENFANTS AUSSI ! par François Leclerc

Billet invité.

Devant la baisse continue des ventes des poupées Barbie, le groupe américain Mattel a décidé de lancer « Hello Barbie », qui est connectée via le Wifi ou Bluetooth à Internet et à un serveur, ce qui permet d’écouter et de parler aux enfants. Commercial-Free Childhood, qui agit en défense des enfants, s’en est inquiété car ceux-ci « confient à leurs poupées des détails intimes sur leur vie ». Interrogé sur l’usage qui sera fait des enregistrements recueillis, ToyTalk, le partenaire technologique de Mattel, a seulement déclaré que les données ne seraient jamais utilisées à des fins publicitaires.

Devant le danger que des hackers puissent les subtiliser et accéder à des données familiales, les deux entreprises ont cependant lancé une « chasse au bug » dotée de récompenses pour ceux qui détecteraient des failles. Comme si d’autres valorisations de ces données que marketing étaient possibles. Élargir aux enfants via « Hello Barbie » la surveillance de masse déjà effectuée sur les réseaux téléphoniques et sur Internet est une option qui n’a pas encore été évoquée.

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez