Fukushima : SECOUSSE, TSUNAMI ET TYPHON, par François Leclerc

Billet invité.

Un secousse de magnitude 6,8 s’est produite dans la nuit de vendredi à samedi au large de Fukushima à une profondeur de 10.000 mètres, un tsunami d’une hauteur d’un mètre ou plus devrait toucher les côtes selon l’alerte qui a été lancée. Dans les minutes qui ont suivi la forte secousse, Tepco, l’opérateur de la centrale, a indiqué qu’aucune anomalie n’avait été rapportée dans les installations, qui avaient été préparées pour le passage du typhon Neoguri. Mais si la mer devait pénétrer dans les emprises de la centrale, qu’adviendrait-il ? Le millier de réservoirs stockant l’eau contaminée résisteraient-ils ? La vulnérabilité des installations de la centrale est très grande.

P.J.<:u> : Il y eut bien tsunami mais seulement haut de 20 cm (à comparer aux 10 m du tsunami de mars 2011).

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez