PARADOXES DE L'EXERCICE DE LA LIBERTÉ, par François Leclerc

Billet invité

Se réfugier dans l’anonymat ou encoder ses données : les particuliers et les entreprises multiplient l’usage d’applications destinées à protéger leur confidentialité. Tel est l’effet des révélations sur les activités de la NSA, ainsi que de nouveaux épisodes de piratage à très grande échelle de bases de données. Un nouveau business est né, qui était jusque là embryonnaire et sur un marché limité.

Des réseaux sociaux en ligne permettant de se réfugier dans l’anonymat sont apparus, baptisés de manière évocatrice Rumr (rumeur), Whisper (chuchotement) ou encore Secret. Ils répondent aux besoins de ceux qui veulent s’exprimer librement dans des pays où la surveillance rend l’exercice périlleux, ou permettent de ne pas laisser de traces indélébiles qui pourront être retrouvées dans le futur, ou bien encore de tout dire tout et surtout n’importe quoi. Mais il est probable que l’anonymat qui y est garanti est illusoire si les moyens adéquats sont déployés en face…

Aux États-Unis, les investisseurs se précipitent vers les jeunes sociétés spécialisées dans l’encodage des données, leurs cours boursiers s’envolent et les millions de dollars valsent. Les entreprises américaines ont été sensibilisées à ce sujet après le piratage géant dont Target, une chaîne de distribution, a été victime : les données d’environ 110 millions de clients ont été piratées pendant les fêtes de fin de l’année dernière. Mais aux progrès des techniques d’encodage correspondent ceux des techniques de décodage, qui sont entourées de secret. Dans cette course poursuite, tout est une question de capacités informatiques et de recherche. Les gouvernements interviennent également afin de limiter la propagation des techniques d’encodage les plus performantes afin d’empêcher que les activités hostiles et criminelles soient hors contrôle. Et de garantir leur accès régalien aux données, bastion de leur pouvoir dans la société qui se profile.

La logique dans laquelle nous sommes engagés peut ainsi se résumer : il est nécessaire de se réfugier dans l’anonymat ou de s’enfermer pour assurer sa liberté !

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez