L'actualité de demain : DES DISCOURS USÉS JUSQU'À LA CORDE, par François Leclerc

Billet invité

Devinez quelle place accueille le marché des métaux : aluminium, cuivre, zinc, mais aussi or et argent ? La réponse est Londres ! Intéressez-vous à la fixation de leurs prix, vous constaterez qu’une fois de plus un nombre restreint de banques et de courtiers est en charge. Alors, même cause, mêmes effets ?

Cela se pourrait bien, car à son tour le LME (London Metal Exchange) est suspecté par les parlementaires britanniques du Treasury select committee (l’équivalent de la Commission des finances en France) d’abriter des manipulations des cours, et une demande d’enquête a été formulée au régulateur à ce propos. À quand le jus d’orange ? C’est à ce demander si un seul marché échappe aux manipulations des prix !

Croyant à tort avoir fait le tour de notre monde, nous comprenons dorénavant notre erreur et vivons une période de grandes découvertes. Après avoir simplement cru que la finance avait besoin d’une bonne régulation (et constaté que nous n’en prenions guère le chemin), on observe de tous côtés que c’est un monde avec une drôle de foi et bien peu de respect de la loi. C’est en tout cas ce que révèlent les amendes qui pleuvent dru, et ce n’est pas fini.

Mais ce comportement délictueux n’est pas réservé aux acteurs de la finance, les entreprises transnationales pratiquant l’art de l’optimisation fiscale, aux confins de ce que les législations autorisent, et parfois au-delà. Et ce n’est pas tout : légal ou pas légal, mais en tout cas soigneusement dissimulé, on a depuis découvert que les services de renseignement occidentaux avaient tous des grandes oreilles ; ils collaborent entre eux pour assurer une traçabilité à grande échelle d’un nouveau genre : celle de leurs populations. Un petit club de cachotiers dénommé « Five eyes » ayant élargi d’autorité la mission de ses membres, sans le dire aux autres.

Progressivement, nous découvrons notre propre société sous un jour nouveau, et pour cela nul besoin d’être un expert dans ces mécanismes compliqués qui agissent à couvert, à force de révélations. Nous mesurons aussi un décalage grandissant avec des discours qui ne se renouvellent pas, nous racontant des histoires auxquelles nous ne pouvons plus croire.

Recommandez par mail Recommandez par mail

Partagez