Envoyez par mail 'L'actualité de la crise : MAIS QUE FAIT LA POLICE ? par François Leclerc' à un ami.

Envoyez une copie de 'L'actualité de la crise : MAIS QUE FAIT LA POLICE ? par François Leclerc' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

169 réflexions au sujet de « L'actualité de la crise : MAIS QUE FAIT LA POLICE ? par François Leclerc »

  1. En somme comme quelqu’un la dit: « On n’a le choix qu’entre la misère et l’esclavage »
    C’est beau le libéralisme économique débridé!!!

  2. @ Fr . Leclerc :
    ////// Combien de temps les dirigeants européens vont-ils mettre pour admettre que le jouet est cassé ? Faute de s’y résoudre, ils vont simplement finir par faire plonger l’économie dans une récession généralisée, empirant encore la crise financière au lieu de la résoudre. Leur refus de combattre celle-ci à la racine …….. /////
    « la racine » etant dans l’ outil économique défectueux ..bien sur ? Aucun doute là dessus ? …. pas la moindre chance d’etre exogène, la raison de l’effondrement (et non crise) économique ?
    Il suffit donc de changer d’outil ou de bien le réparer ? .

    1. il suffit, je ne sais pas, mais dans un premier temps il serait peut-être bon de changer quelques règles simples, non ? Un peu sur le mode de l’après 1929, quelques régulation fortes . . .

      1. Changer qqs règles ? réparer la mécanique …et s’il n’y a simplement plus d’essence ds le réservoir ?…..a quoi ça servira .
        Inventer une économie qui accompagne la déplétion énergétique ….c’est un changement de concept qui ne se satisfera pas de qqs modif de détails , je le crains .

      2. @ kercoz :

        Si il n’y a plus d’essence dans le réservoir, « réparer la machine » peut signifier lui adjoindre des pédales.

        En d’autres termes, ce n’est pas parce-que le monde industrialisé a trouvé sa limite dans le peak-oil que la Terre va s’arrêter de tourner, ni que tous les êtres humains – ou européens – vont disparaître: faudra bien vivre même après l’effondrement de l’empire des petro-dollars.

      3. @Zolko:
        Ce que j’essaie de dire a Mr Leclerc , est que son argumentaire semble adopter l’axiome de ceux qui nous dirigent (qui eux , n’ y croient pas) , a savoir que seul l’outil gestionnaire est défectueux et donc ….réparable .
        Le fait de passer d’un système « ouvert » a un système « fermé » du fait de la finitude des ressources change complètement la donne , de modifier l’outil gestionnaire sera toujours insuffisant et ne pourrra que forcer le modèle antérieur a perdurer , ce qui signifie faire baisser le nombre d’ accédant audit modèle a proportion de la baisse de l’offre énergetique .
        Il faut repenser le système pour anticiper le modèle qu’il aura tendance a choisir de lui meme . La pénurie d’abondance et d’énergie ne peut que freiner les circulations et remorceler le nouveau modèle , puisque c’est le « modèle » naturel de tous les systèmes . Accompagner ce changement me paraitrait plus pertinent que réparer un outil inutile : Lui adjoindre des pédales serait deja une urgence , tu as raison .

      1. Oui, attention, je suis souvent assez ironique.

        @ Monsieur Leclerc

        Si on refaisait la chronique du futur comme vous l’avez faite dernièrement, mais avec les éléments déjà connus du programme Européen ultra-libéral.
        Genre 2013, le MES arrive en fonction et la même année l’extrême-droite (ou des gens du même acabit) arrive au pouvoir dans nombre de pays Européens…

        Ca, c’est réjouissant (seuil d’ironie maximale)! C’est complètement dingue ce qui se prépare en Europe. Lorsqu’on aura mis en place ce fameux MES (mécanisme européen de stabilité), Big Brother n’aura qu’à faire les yeux doux au monde de la Finance pour arriver à son terme (aujourd’hui, il n’est qu’en simple gestation).

        Enfin, chaque chose en son temps me direz-vous… Oui, vous avez raison, je vais beaucoup trop loin..

    1. François s’est dépassé encore une fois. Merci.
      A diffuser sans modération.
      Comme les choses claires s’expriment clairement!

    1. Question de rapport de force politique et de bonne politique de la force.
      Comme je l’ai déjà signalé, au Portugal une partie de l’armée
      a proclamé son soutien aux mobilisations contre la politique du gouvernement!

      1. à Charles A.

        Ce ne serait pas la première fois dans l’histoire du Portugal qu’une fraction de l’armée soutienne des mobilisations contre le gouvernement pour empécher la révolution.
        Rappelez vous ce qui s’est passé en 1974.

  3. LA rigueur n’amènera que la déflation. En essayant de combattre celle ci par l’injection de liquidités dans les milieux financiers, nous ne pouvons avoir que de la stagflation grâce à la spéculation sur les matières premières….

    http://www.gestionsuisse.com/2011/le-piege-de-la-rigueur/
    extrait :
    « Une baisse des revenus privés ne fera qu’aggraver le chômage et ce contrairement aux prévisions de nombre d’économistes et de technocrates au pouvoir : il en résultera ainsi une dégradation irrémédiable des problématiques liées à l’endettement et une grave récession marquée par une déflation par la dette. Le retour à la prospérité se paiera donc très cher et exigera un volontarisme de tous les instants »

      1. Video actant un aveu d’impuissance social-libéral, attendant le fromage de Hollande…
        Extraits:
        – « [avec Hollande] nous devons nous mettre d’accord sur taxer le capital comme le travail »
        Pas l’exproprier, le taxer un peu plus, comme si la propriété privée des moyens de production n’était pas la racine de la crise.
        Et il propose de payer la dette aux banquiers.
        – « On passe pour un révolutionnaire quand on est simplement keynésien. »
        Aveu absolu : sauver le capitalisme, comme l’a fait le grand bourgeois Keynes, quand il faut le dépasser .
        Misère absolue du mitterrandiste et de sa gauche fromage.

        1. À l’époque, il y avait engouement autour de lui pour le fascisme (un peu) ou le communisme de type soviétique (beaucoup). Du premier, il ne parlait même pas, sur le second, il a dit tout le mal qu’il en pensait, à la suite d’un séjour en URSS, dans la famille de sa femme qui était russe : « A Short View of Russia » (1925).

  4. Je ne sais pas si quelqu’un l’a déjà posté mais j’ai bien aimé cette phrase lu sur FB:

    « Un jour les pauvres n’auront plus que les riches à manger. »

    1. Les riches à 2 jambes et 2 pieds sont déjà partis en quasi totalité. Seule est restée (pour le moment) une patiente atteinte de troubles de la mémoire.
      Les riches qui subsistent: les états.
      Tous les états des pays européens sont richissimes. Pas besoin d’aller dans les pays du golfe ou d’aller chercher un sultanat du coté des Philippines.

      1. De plus en plus de capitalistes milliardaires.
        Honteux devant les désastres économiques et écologiques,
        ils se cachent derrière Albin…

  5. On entend de plus en plus de voix dans le monde enchanté du libéralisme (de droite ou de gauche) s’en prendre aux tenants du protectionnisme. Bon signe : cela signifie qu’ils sont audible. Pour répondre à ces attaques sur le fait que le protectionnisme ne tiendrait pas assez compte des PME, il suffit de regarder des cas concrets désormais quasi-quotidiens (Gandrange, Florange, etc…) qui résument un peu le sort réservé aux PME par la doctrine libre-échangiste en pleine déconfiture aujourd’hui mais qui ne cèdera pas un pouce de terrain tant elle a colonisé toutes les instances dirigeantes occidentales, tant au niveau politique, que financier et économique. Pressurer, pressurer, pressurer, jusqu’à mort clinique. Combien de temps les Peuples vont-ils encore pouvoir l’accepter et continuer à se laisser berner par tant de morgue? La martingale magique du libéralisme ne fonctionne que par les différences qui existent entre les différentes nations au niveau social, écologique et fiscal. Cela ne pourrait plus fonctionner si le monde était homogène (on voit bien que l’essor des pays émergents pose un véritable problème aux nations qui n’ont pas les mêmes règles, par contre les multinationales bénéficient pleinement de l’effet levier dû aux différents dumpings sociaux, écologiques et fiscaux). Lorsque certains critiquent la démondialisation de Montebourg ou Jacques Sapir, ne vous laissez pas duper : ils ne pensent à la mondialisation qu’au point de vue mercantile, jamais pour l’émancipation des populations. La mondialisation en vogue depuis les années 90 n’a fait que creuser les inégalités entre Nations et maintenant au sein même des Nations, voire de zones géographiques comme l’Europe. Il n’y a aucune notion de mérite dans tout ça, juste des nations ou des catégories sociales maintenues dans un certain mal-être organisé par des institutions politiques internationnelles (FMI, OMC, …) pour que quelques multinationales puissent bénéficier de l’effet levier. Lorsque l’on vous parle d’effet levier, réfléchissez bien. Pour que peu bénéficient de cet effet multiplicateur, il faut que beaucoup perdent. Cette différence-là est encaissée par les 1% les plus riches et les 99% autres voient leurs conditions sociales dégradées, même en Occident. Pendant ce temps-là, la planète est exploitée sans aucune régulation, sans aucun sens scientifique élémentaire de la gestion des ressources naturelles. Est-ce le monde que nous laisserons à nos enfants? Car là est véritablement l’enjeu et non sur des règles d’or dont on va se servir pour asservir encore plus les 99% pour des dettes générées en grande partie par des spéculations financières odieuses.

    1. un certain mal-être organisé par des institutions politiques internationnelles
      internationales et intentionnelles … bien vu 😉 même si c’est abomiffreux

    2. il y a déjà bien longtemps, Albert Jacquard avair remarqué que nos sociétés étaient composées de 1% de riches, 4% de flics et 95% d’opprimés …

      1. Très juste, en incluant dans le concept ‘flics’
        tous appointés de la ploutocratie capitaliste,
        armés ou non, payés dans tâches idéologiques a travers l’Etat,
        ou directement par le capital.

  6. Ne vous inquiétez pas.

    Pour les survivants , tout ira mieux vers 2020.

    L’humour vaincra:

    Les économies d’énergie commandent de mettre au point des chaudières carburant aux chèques en bois.

    Le comble du déposant est d’être en grippe avec son banquier pour être sorti de la banque à découvert.

    Le propre du sale est d’être lessivable(cf capitaux).

  7. Pourquoi les gouvernements se focalisent tant sur le « non défaut » de la Grèce ?

    Une explication fournie sur Atlantico (21/09/2011) me semble assez limpide :

    …/…
    Les banques françaises touchées par la crise grecque via les CDS ?

    Revenons à la France : déjà lors de la négociation du plan d’aide à la Grèce signé le 21 juillet, il fallait éviter tout « événement de crédit » (restructuration de la dette) susceptible de déclencher les CDS. Depuis la situation de la zone euro a encore empiré. Alors soyons clairs : oui ou non les banques françaises ont-elles vendue des CDS sur la Grèce au point qu’un défaut total ou partiel de ce pays les mettrait en situation de faillite ? Voilà qui expliquerait l’obstination du gouvernement ! Le fait que la BNP, la Société Générale, le Crédit Agricole soient autant massacrés en bourse signifie-t-il que les investisseurs savent ou se doutent que c’est le cas ?

    Il devient urgent de faire la lumière sur les engagements en CDS des banques françaises et européennes, et de rendre public cette information. Sinon les rumeurs continueront leur travail se sape, jusqu’à une faillite qui prendra tout le monde de court.

    …/…

    A l’évidence, ce n’est pas que la France qui est concernée car l’article mentionne plus haut ceci :

    Ce produit diabolique a été inventé dans les années 1990 par Blythe Masters de la banque JP Morgan, et connaît un succès foudroyant avec des volumes mondiaux qui dépassent les 50 000 milliards de dollars ! (pour vous donner un ordre d’idée, la dette publique des USA est de 14 500 milliards de dollars).

    Et dire que les CDS ne sont même pas inscrits au bilan des banques !! S’il fallait tous les actionner pour couvrir les pertes, où irait-on ?

    1. CDS: Produit dérivé hors bilan.
      Encore une fois, celui qui assure des obligations pourries avec des CDS ne craint pas grand chose d’autre que son assureur fasse défaut….En clair la perte est limitée à la dévaluation de ses titres.
      Par contre celui qui assure risque la faillite, malgrés les taux élevés qu’il demande.
      L’appat du gain à courte vue et n’importe comment…Ils esperent que toujours le contribuable viendra au secours des Etats pour valider leurs dettes. Et ils empochent donc de gros revenus de leurs combine. Ont-ils le mondre argent pour assurer? Bien sur que non…
      Et on continue à laisser faire. Séparer les banques d’affaires et de dépots, oui, c’est bien, mais c’est trop tard! Le mal est fait. le politiques ne le comprennent pas.
      Pour empecher le pire, il faudrait interdire les CDS. Mais banques ne preteraient plus?
      Mais bon sang! Bandes d’idiots de politiques, ceux qui assurent n’ont pas le moindre copec et empruntent eux-meme! Pyramide de Ponzi-Madoff!

      1. Les banques devraient être un service public de l’argent et du crédit.
        Or non seulement elles sont privées, mais elles sont totalement opaques.
        Et quelle opacité, quand il s’agit de risques portant sur des milliards…
        Désormais, rien n’est plus risqué que de confier de l’argent à une banque.
        Décidément, notre argent les intéresse trop.

    2. Apres les ADM (arme de destruction massive). les CDS (credit de destruction systemique).
      Le premier Etat qui les declenchera, sera considere comme un Etat terroriste……..

  8. Les qualificatifs ne manquent pas pour parler des jours à venir : décisifs, cruciaux, etc…

    Ce matin le ministre des finances allemand, semble plus réaliste que ces homologues en annoncant qu’il n’y avait pas grand chose a attendre de la réunion du 23/10.
    Cette réunion prévue pour préparer le G20, on imagine bien les résultats de cette enieme sommet… Précisement un sommet d’aveuglement et d’imcompétence !

    Ps: Encore un excellent billet Mr Leclerc 😉 Merci !

      1. Des économistes se rencontrent. De quoi parlent-ils ? D’histoires d’économie et d’économistes.
        Rien de très original.

  9. Ce que fait la police, du moins en Grèce.

    Banquiers et politiques commencent doucement à comprendre que dette publique et privée sont deux faces de la même dette. Il ne faudra plus grand chose pour qu’ils comprennent aussi que la conséquence de l’austérité imposée par les banquiers aux États ne peut que fragiliser les banques, eux-mêmes, via la décote de leurs emprunts de dettes souveraines et le risque de défaut si la dette publique devient intenable, « à la grecque ».

    Qui tient « mieux » l’autre par la barbichette? Le ballon est dans quel camp?
    Ce n’est pas ainsi qu’il faut voir les choses, si ce n’était pas impossible par rigidité de pensée des dirigeants en place il faudrait que les banques aident les États, qui sont leur seule planche de salut, et que les États protègent les banques de leur inconscience volontaire et de leur irresponsabilité sociale qui les mettent en danger.

    Les deux sont donc condamnés dans leur forme actuelle puisque cette forme n’est pas modifiable à court terme.
    Le temps n’est plus où on pouvait surveiller les lézardes et les camoufler.
    Le temps n’est plus où on pouvait espérer compenser les débuts d’effondrement ici et là par des consolidations ponctuelles. On est au temps où les consolidations n’ont plus le temps d’être mises en place, l’effondrement devient général et visible à l’oeil nu.

    Quand même les dettes passées augmentent :

    « Selon des données provisoires, le déficit public de 2010 est estimé à 24,1 milliards d’euros » (10,6% du produit intérieur brut et non 10,5% comme précédemment calculé), annonce l’office dans un communiqué.
    Le volume de la dette publique 2010 a également été revu en hausse à 144,9% du PIB, contre 142,8% dans la précédente estimation.

    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E7LH15T20111017

  10. Un ami Sud Américain m’a donner un jour la définition de sa vision de la révolution. Tu prends une bouteille qui représente le pays tu remplis d’eau au 3/4 c’est le peuple, tu remplis d’huile le quart restant c’est les dirigeant, les riches et les rentiers… Ensuite tu fais la révolution en secouant le tout… et au final c’est toujours l’huile qui remonte… A méditer.

    1. Surtout, Toi, faudra lui expliquer que la Révolution française n’a pas servi à rien. Contrairement à beaucoup d’autres pays. (GB, t’sum by chpile)

  11. comme autant d’expressions de cette mauvaise conscience que le monde de la finance a toujours évacué avec superbe.

    Bien vu, Mr Leclerc.

    1. J’ai longuement cherché une vidéo produite par un manifestant grec, avec son nom en alphabet grec,
      hier soir j’avais réussi, à trouver des images de la manifestation du 6 octobre
      mais aujourd’hui, impossible, je ne trouve que les vidéo de « information libre » et co,
      impossible d’afficher dans Google une vidéo produite par un manifestant grec, dont le nom soit écrit en alphabet grec
      donc c’est toujours les mêmes noms, des noms anglais, français, tous écrits en alphabet latin, qui posent de préférence des vidéos de manifestations greques avec beaucoup de policiers, de grabuge, de bastons et de spectaculaires
      rien à voir avec les vidéos des manifestants grecs ordinaires comme vous et moi

      (même sur Knetube, la chaine des jeunes communistes grecs, la dernière vidéo, c’est il y a un mois

  12. 1 – Les déficits nationaux sont apparus juste après une crise pétrolière.
    2 – Les états ont permis aux salaires de ne plus suivre l’inflation
    3 – Les états ont permis de remplacer le manque de salaire en emprunt
    4 – L’ouverture des frontière a permis de redonner un peu de pouvoir d’achat
    5 – La cavalerie a une fin.
    6 – Tout le monde est pauvre.

    Et la suite :

    7 – Les ressources énergétiques et minières sont de plus en plus rares.
    8 – La population décroit en raison de famines et de guerres.



    998 – Les hommes arrivent à exploiter la fusion
    999 – Les hommes pillent la lune et mars
    1000 – On est repartis pour un tour.

    Conclusion : L’économie n’est qu’un sous-système de ce qu’est la vie, c’est à dire de la consommation de l’énergie dont on dispose.

    1. Tu parles dans le vide . Ils sont tous convaincus que la « crise « provient d’une mauvaise gestion …ou ils essaient de s’en convaincre , ….afin de ne pas remette en cause certaines certitudes .

      1. en sont-ils vraiment convaincus ? j’en doute . . .
        et la remise en cause dont ils ne veulent pas entendre parler c’est bien celle du système, non ?

      2. Je pense qu’il y a les deux phénomènes.

        Un structurel (l’énergie) et un conjoncturel (la finance).

        Et bizarrement, les gens inversent les deux phénomènes.

        Pour les gens qui ne sont pas convaincus de cela, essayez de répondre à ces questions :

        1 – Qu’est-ce qui vous permet de vivre ?
        2 – Quel en est le phénomène à la base ?
        3 – Grâce à quoi ?
        4 – Qu’est-ce qui a permis le boom démographique des 2 derniers siècles ?

        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        .
        Réponses :
        1 – La nourriture (et l’eau)
        2 – La photosynthèse
        3 – Le soleil (et l’eau dont le mouvement provient du soleil)
        4 – Un optimum climatique et l’énergie fossile (et nucléaire)

      3. @RV:
        /////////// et la remise en cause dont ils ne veulent pas entendre parler c’est bien celle du système, non ? //////////
        Non ….La remise en cause occultée qui serait traumatisante , c’est que la raison des problèmes ne provient pas d’une mauvaise gestion , ;..mais de la fin des resources /énergies a bon marché .
        Nous sommes dans un déni , un refus inconscient de l’évidence …une forme d’autisme qui s’appuie sur une croyance : le scientisme (on trouvera des solutions ; l ‘économie des méchants sera réparée par une économie vertueuse …). Ce déni retarde ou annule les solutions sociétales qui devraient accompagner la déplétion et nous prépare des « choses tristes » .

      4. @Upwind: vous avez un peu de mal avec la logique. Tout ce qui est scientifique est réfutable, c’est une proposition vraie. Tout ce qui est réfutable est scientifique, c’est une proposition fausse.
        C’est mal parti pour me convaincre.

      5. @Moi,

        Et vous avez un problème de français.

        Vous inversez à tort la proposition.

        « Est scientifique » est le sujet.

        Répondez à la question : qu’est-ce qui est réfutable ?

  13. J’imagine que l’on ne tardera pas à savoir que les violents de Rome étaient des agents provocateurs de la police ….

    En tout cas et même si on fait la révolution et on arrête de payer ces dettes-arnaque, la croissance ne reviendra pas. La croissance des pays developés ces dernières années était « molle » ou fausse (bulles). Il va falloir partager plus équitablement ce qu’on a et arrêter de fabriquer de l’argent monopoly qui nous fait plus pauvres et nos sociétés plus injustes et représente très mal notre richesse. Je ne veux pas vivre dans une société à l’Americaine ou à la Russe.

    1. le PIB de la France n’arrête pas d’augmenter depuis des décennies.
      Alors oui il faudrait partager un peu plus équitablement.
      Mais ça, ce sera après la révolution . . .
      qu’elle passe par les urnes ou pas

      1. Par les urnes ?
        Cela fait 40 ans que je demande un exemple aux réformistes
        Pas encore une seule réponse, après des siècles de révolutions….

    2. Pour les évènements romains,je prends le pari;des bus de la police qui traînent par hasard au milieu de la foule et qui prennent feu sans qu’aucun »CRS » ne semble s’en extirper;ça pue…

  14. IL reste à espérer qu’en 2012 de nouveaux leaders politiques soient élus, ces derniers ayant le « courage politique » de « décider » donc avoir la « la vision et la détermination » au sein du G20 futur de réformer fondamentalement le système monétaire international actuel.
    Sans un étalon fiable il n’y a pas de système économique et financier stable. Le dollar Us étant devenu fragile, élastique et imprévisible.

      1. RV a raison les politiciens professionnels ne sont pas tous corrumpus
        ils sont seulement au service du capital, toujours, partout!

  15. Imaginiez que vous parliez d’une forme de vie extra-terrestre dont le présence impacterait notre écosystème au point d’en compromettre l’avenir et ceci sans que ne puisse être établi de schéma de coexistence. Sa conception du monde nous est étrangère, non pas que nous ne puissions en comprendre la nature, mais par essence. Tout tentative de compréhension mutuelle est vouée à l’échec et cette évidence finira par s’imposer. Des hommes s’uniront alors un jour pour le tuer.

    1. @Antoine Y

      Vous voulez prendre les fafs hongrois en exemple et nous renvoyez pour ce faire vers le site info des fafs français du Bloc Identitare ? Les masques tombent monsieur Y. Leur économiste chéri s’appelle Sapir, leur relais dans les médias mainstream s’appelle Ménard, leur relais au blog Jorion Antoine Y.
      Le gvt hongrois taxe les banques et a imposé une décote de 20 % sur les dettes en devises des hongrois pour une raison fort simple : les banques concernées sont étrangères. Mais bon, le problème est accessoire ici. Le problème c’est bel et bien les fafs ou pseudo-fafs hongrois, et les fafs ou pseudo-fafs français, n’est ce pas monsieur Y ?

      1. Parce que Jacques Sapir est un faf? Je n’avais pas remarqué…
        C’est vrai qu’un lien vers ce site (que je ne connaissais pas et sur lequel je n’irais pas après y avoir jeté un coup d’oeil) est surprenant sur le blog de Paul Jorion où s’impose chaque jour davantage dans les commentaires un bel unanimisme…

      2. @ Charles

        De temps en temps, je décide de laisser passer une perle d’idiotie comme cela là, pour tester Vigneron. Je ne l’ai jamais pris en défaut.

        Orban comme exemple à suivre ? Autant suivre une voiture sans freins qui fonce droit sur un mur.

  16. « Il y a déjà eu des commentaires venus d’Allemagne comme quoi les choses ne vont pas être fermement résolues d’ici la semaine prochaine. Si vous regardez combien (le marché) a rebondi sur l’espoir d’un plan, prendriez-vous le risque de continuer à acheter? » commente Giles Watts de City Index.
    lien

  17. Les remèdes aux maux sont connus: démondialisation et définanciérisation, c’est-à-dire revenir sur toutes les absurdités faites depuis trente ans.
    Le problème réside dans l’alliance réalisée à cette occasion entre la social-démocratie européenne et les libéraux et conservateurs , d’où le mutisme sur l’Europe – sinon pour réclamer l’Europe fédérale (M.Daul président du groupe PPE demande la même chose! – )des deux principaux candidats à la primaire socialiste.
    Au Parlement européen que j’ai bien connu, c’était toujours la même chose : dans les votes faire consensus entre le groupe socialiste et le groupe PPE (démo-chrétiens et conservateurs).
    Et cela n’est pas prêt de changer avec le choix du camarade Hollande au PS français!

    1. Coligny.
      Je m’apprête à « suggérer » à Gallois, pdg d’EADS, d’acheter en local…
      Mais je le sens venir, le zouave.

    2. je vous soupçonne d’avoir lu le programme du Front de Gauche ou « Nous on peut ! » de Jacques Généreux . . .

  18. Pour info, ce que j’ai posté cet après-midi sur Facebook, extrait d’un article du Figaro de ce jour.

    Aveu très intéressant d’Alexandre de Juniac, nouveau PDG d’Air France et ancien directeur de cabinet chez Christine Lagarde (jusqu’à son départ pour le FMI) : « Très peu de décisions se prennent au ministère. »

    Elles se prennent où alors ?

    Et ceci encore : « Et puis, s’il ne le dit pas ouvertement, celui qui est resté conseiller spécial de François Baroin quand celui-ci a été nommé l’été dernier au ministère de l’Économie ne se sentait pas toujours très à l’aise avec la manière dont l’État pilote sa politique économique. Ou plutôt ne la pilote pas. »

    Pas de pilote dans l’avion France ?

  19. Excellent résumé digne d’un correspondant de guerre.
    Je place un bémol presque marrant :
    « Ce sont les revenus de la rente qu’il faudrait lourdement taxer. »
    Beeenn. Non.
    Mais l’accumulation autant sinon plus.
    Il n’existe de course que parce qu’il y a un gagnant.
    Donc, là, c’est particulièrement gênant. Et c’est bien une mentalité de droite.
    Qu’il y ait des différences, oui, mais des divergences, non.

    Bon, sinon, confirmation que les anti-nuk rencontrés sur Rennes sont vraiment des gars attachés au fric comme ce n’est pas possible. J’ai failli me battre avec deux, mais mes arguments les ont « légèrement » déstabilisé. Les veaux. Et manipulés.

    1. Gloups.
      J’ai oublié un autre truc. La GB…
      Vous pensez sérieusement que la Zone Euro est la vraie poudrière..??????
      Comme d’hab : c’est interne, gros questionnement, et n’est pas la digestion extatique de la choucroute… Une crise financière offerte au à premier la première qui reconnaîtra mes doutes qui m’habitent habituels.

    2. @yvan
      j’aime bien votre comparaison du travail de FL à celui d’un correspondant de guerre.
      Détailler les escarmouches du jour en les resituant dans le front global, et surtout en rappelant les raisons du conflit.
      Un vrai boulot qu’il fait là !

        1. Elles montrent des types qui se sont fait embarquer parce qu’ils n’avaient probablement rien à faire dans les banques en question, trouble à l’ordre public ou ce que vous voulez, mais certainement pas parce qu’ils « fermaient un compte », ce que seul l’homme au fanny pack claironne comme par hasard pour « donner du sens » à des images qui n’en ont pas sans cela.

      1. Cela n’a pas l’air aussi « pipeauté » que vous le dites !

        Version think progress The 99% Movement

        VIDEO: CITIBANK CUSTOMER ARRESTED IN NEW YORK FOR TRYING TO CLOSE HER BANK ACCOUNT | More than 20 Citibank customers were arrested for trying to close their bank accounts in New York City today. According to reports, after more than four dozen people entered the LaGuardia Place Citibank to close their accounts, 23 Citibank customers were locked inside the bank and subsequently arrested.
        Watch a video of the incident (relevant part begins at 1:32):

        http://thinkprogress.org/special/2011/10/15/345042/citibank-customers-arrested/

        On pourra lire également les commentaires parfois instructifs.

        Version my Fox New York (lien dans le texte ci-dessus) :

        http://www.myfoxny.com/dpp/news/nyc-occupy-on-march-again-dpgapx-km-20111015

    1. Inutile de braver les cerbères, ici en France, pour clore votre compte (comme je suis en train de le faire) il vous suffit de transmettre par courrier l’ensemble de vos moyens de paiement (Carte bancaire + chéquiers), la copie de votre pièce d’identité, et un courrier manuscrit demandant la clôture de votre compte.

        1. @ Bossuet

          On peut parfaitement condamner sur la forme l’intervention des forces de l’ordre, et peut-être même tout ou partie sur le fond (mais nous n’avons pas d’éléments).
          Reste que je maintiens qu’il est improbable que des gens aient été arrêtés au seul motif de « fermeture de compte ».
          Et je crois que zizifridolin n’a pas forcément tort, car je trouve en effet que l’homme au fanny pack pourrait très bien faire le zouave dans un autre contexte avec les « reopeners » & co 😉

          Bref, propagande que ces vidéos, sous réserve de confirmations par une source sérieuse.

        1. Merci Bossuet de votre honnêteté, puisque l’on voit bien ici, comme je l’ai dénoncé immédiatement, une grossière manipulation de l’homme portant le sac-banane ou fanny pack !

          Je répète donc à l’attention des petits rigolos qui essayent depuis hier de poster en rafale ces vidéos : ces gens n’ont pas été arrêtés parce qu’ils voulaient fermer leur compte en banque, cela ne constitue pas un délit.

    2. Julien, en fait j’aurais voulu savoir d’où vous tiriez votre blague: « you cant seriously trust someone wearing a fanny pack ». Entre autre chose ça m’a permis de savoir que le fanny pack etait l’alter égo du sac « banane » (article wikipedia à l’appui).
      C’est à mon avis la première fois que l’on parle maroquinerie sur le blog, il était temps.
      Sur le fond chuis d’ac avec vous, mais je précise derechef que je n’ai rien contre les porteurs de banane.
      Gardons la pèche en tout cas!

      1. @ Arnaud

        Rien de très glorieux, des blagues vaseuses sur la caricature du touriste allemand en villégiature : moustache, sac banane et tongs en chaussettes. Mais les faits sont là : ne jamais faire confiance à quelqu’un qui porte un sac banane.

  20. Hhmm.. Confirmation.
    Les anciens ne sont pas là depuis 18 heures.
    Ca pue vraiment.
    Attention à la mauvaise interprétation de mon commentaire. C’est la situation qui pue un max.
    Coté mauvaise interprétation, voir Gregm.
    Aussi puissant que ma mauvaise expression.

  21. Diktacts des banques
    Austérité
    Récession

    Les trois angles du triangle des Bermudes dans lequel l’occident se dirige.

    Allo papa tango charli ….

  22. Une décennie, ou même plus, de lent désendettement est prévue, le temps qu’il faudra pour dégonfler la bulle, en espérant que cela sera progressif et non pas brutal.

    Allez dire ça aux Argentins ! pour prendre un exemple récent ou plus près de nous aux Islandais !

  23. Lundi 17 octobre 2011 :

    Grèce : le déficit et la dette 2010 révisés à la hausse.

    « Selon des données provisoires, le déficit public de 2010 est estimé à 24,1 milliards d’euros (10,6 % du Produit intérieur brut) », annonce l’Office national de la statistique dans un communiqué.

    Le volume de la dette publique 2010 a également été revu en hausse à 144,9 % du PIB, contre 142,8 % du PIB dans la précédente estimation.

    http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL5E7LH15T20111017

    Grèce : taux des obligations à un an : 172,393 %. Record historique battu.

    Grèce : taux des obligations à 2 ans : 74,818 %.

    Grèce : taux des obligations à 5 ans : 29,660 %.

    Grèce : taux des obligations à 10 ans : 23,994 %.

  24. Il n’est plus temps d’appeler au secours le FMI.
    Le seul service efficace que peut rendre le FMI c’est de rembourser les salaires de son directeur actuel et de son prédécesseur. Car vraiment les pays du tour de table n’ont vraiment plus les moyens de financer ce genre d’institutions.

    Le FMI ne peut évidement venir en aide à ses contributeurs, c’est la limite de la caisse de péréquation.

    Au vu des résultats obtenus, l’intérêt de différer le défaut de paiement est très discutable.

    Les instruments de spéculation faisant gonfler la facture chaque jour davantage, une action brutale et définitive est nécessaire

    1. Le seul service efficace que peut rendre le FMI c’est de rembourser les salaires de son directeur actuel et de son prédécesseur. Car vraiment les pays du tour de table n’ont vraiment plus les moyens de financer ce genre d’institutions.

      Voilà ! nous n’en avons plus les moyens ! c’est tout .

      Tout comme payer les gars qui ont pondues les politiques d' »ajustement structurel » / OCDE, années 90.
      =) Ils doivent rembourser séance tenante les pays lourdement impactés depuis cette période. Ils se sont fait du gras sur le dos des populations. Laissons leur, par bonté d’âme – qui nous perdra – de quoi vivre : appartement de dimension modeste, et salaire moyen ; le surplus nous est dû !

      Merci d’avance !
      Quoi, illusions ! Non, réalisme froid . Point .

  25. Dans l’important quotidien allemand « Sueddeutsche Zeitung » on pouvait contempler un dessin humoristique qui reflète bien l’état d’esprit non seulement des journalistes. Les sous-titres sont les suivants:
    « Le printemps arabe », » l’été anglais », l’automne des banques » , « l’hiver de la révolution ».

  26. Les propos de F.Fillon, ce soir au journal de france 2; trahissent un embarras certain face a la situation actuelle. Evidemment il a lui aussi dans un premier temps tenté de rassurer, en declarant que l’europe ne laisserai pas tomber la grece et que des mesures « appropriées » seraient prises pour sauver l’économie mondiale …
    Cela bien sur, sans politique de rigueur qui risquerait d’impacter l’economie francaise (jugé solide tous comme ses banques).
    SAUF si les mesures ne faisaient pas leurs effets… La, sans le dire, il nous fait comprendre que les lendemains ne vont pas chantés…

    En recoupant cet interview et le billet du jour, je vous laisse juge de ce qu’il est bon de penser !!!

    Et pour finir, ces quelques vers de Thierry Maricourt dont c’est l’anniversaire ce jour :

    « Un mur en trompe l’oeil invente l’interdit
    un homme en uniforme informe les passants:
    « Ici commence l’ordre avec ses tragédies
    avec ses rires jaunes, ces crimes indécents »

  27. Lundi 17 octobre 2011 :

    Moody’s va étudier s’il y a lieu de revoir la perspective de la note de la France.

    L’agence d’évaluation financière Moody’s Investors Service a annoncé lundi qu’elle allait étudier au cours des trois prochains mois s’il y avait lieu de revoir la perspective de la note souveraine de la France, qu’elle juge toujours pour l’instant stable.

    Au cours des trois prochains mois, Moody’s va surveiller et évaluer cette perspective stable, au regard des progrès effectués par le gouvernement pour mettre en oeuvre les mesures annoncées de réduction du déficit budgétaire, indique l’agence de notation dans un communiqué.

  28. la seule solution : la planche a billet. les interets prives se sont gaves des interets exorbitants rembourses par nos pauvres etat. 1700 milliards rembourses du jour au lendemain et on recommence sur des bases saines mais surtout que l’on controle les banques severement. la planche a billet aurait un double avantage car elle ferait aussi baisser l’euro. a nous la competitivite !

    1. Ainsi posté il y a quelques jours, « on va assister à un changement de pieds généralisé: gauche, gauche, gauche ». Voici donc le premier aboiement du capo (en toute sincérité?)… à suivre.

  29. Le new York time a trouve les responsables de la crise grecque: C’est pas la finance, ni l’evasion fiscale des riches ni l’eglise orthodox, ni l’armee, c’est la BUREAUCRACIE:
    http://mobile.nytimes.com/article?a=855783&f=19
    Entendez les gens qui travaillent dans l’administration et qui ont le mauvais gout de vouloir defendre leur boulot grace a leurs syndicats…

    1. Le new York time a trouve les responsables de la crise grecque:

      Seulement, la petite bureaucratie ? =) cela nous montre bien que la crise grecque n’est qu’un épiphénomène pour noyer le poisson !

      et cacher la forêt ! la forêt US bien sûr, avec non seulement ses mégabanques systémiques et fort douteuses dans leurs principes de mauvaises pratiques, mais encore sa LOURDE BUREAUCRATIE Pentagonesque, barbouzesque et on en passe !

      =) Voilà pourquoi les USA sont en faillite !

  30. Que fait la police?
    Elle tape sur les manifestants et elle cache la misere!
    Etre pauvre c’est interdit et c’est pas beau!
    Un arrêté a été entériné lundi matin par la municipalité de Marseille, destiné à lutter «contre les comportements portant atteinte à l’ordre public», et notamment les actes de mendicité……

    http://www.20minutes.fr/ledirect/807384/marseille-prend-arrete-anti-mendicite

    Une amende de 38 euro!!!

    Sinon votre texte et tres deprimant, ……la realite fait peur!

    1. Warrff !!
      On cache les vieux …
      On ne veut plus voir les pauvres …

      Une société aseptisée, entre gens de bonne  »facture ».

      Cet arrêté est choquant et sauf erreur de ma part, il en coutera plus cher de quémander quelques pièces sur la voie publique que de laisser son véhicule en stationnement une journée sans s’acquitter de la place de parking.
      17 euros pour l’un et 38 euros pour l’autre …

  31. Ça parait surréaliste !!!!

    <<Pour autant sur la liste des vingt plus gros traders en volume sur le NYSE, trouver à la première place du classement une société dont on ne sait rien, qui n’est pas un acteur de premier plan (au même titre que Goldman, J.P. Morgan ou Barclays qui trustent ce classement), un acteur du trading à haute fréquence dont le CEO est mentionné dans une histoire de vol de code…. ça retient mon attention et ne contribue pas du tout à me rassurer sur la soi-disant intégrité du marché en question.

    lire la totalité de l'article sur
    http://www.objectifeco.com/bourse/trading/article/samuel-rondot-un-francais-domine-le-monde-du-trading

    1. Les notes sont toujours sous surveillance. Il n’y a rien de spécial dans l’attitude de Moody’s. Mais la presse a voulu se saisir de l’information. Qui cela arrange t’il ?

  32. J’ai envoyé ce courrier à France Inter ce matin.

    Information de France inter ce jour 18 oct. 11:
    les agences de notations étatsuniennes dont Moody’s, mettent la France en observation, c’est un fait. Mais, souligne Monsieur Dominique Seux, c’est la campagne présidentielle qui en réalité est mise sous contrôle.
    Ce faisant Monsieur Seux est bien le porte-parole de ces agences, ce que nous savions déjà.

    Bien plus grave, le journaliste de France inter n’est pas le moins du monde surpris par cette observation. Ce journaliste n’est pas du tout ému quand il entend qu’une firme privée, met sous observation la politique Française dans son moment le plus important avec ce que cela sous entend de possibles coercitions économiques en cas de non respect au dictat des « marchés » .
    Ainsi, France Inter par la voix, si l’on peut dire, de ce journaliste muet et sans réaction aucune, nous somme d’accepter cette pression comme naturelle et sans alternative.

    Je sais que pour ce journaliste et ses commanditaires il n’y a rien de plus urgent que de mettre la France définitivement sous protectorat étatsunien, en réalité sous contrôle économique total par la finance, dite, mondialisée.
    Je sais tout cela et je ne suis pas seul à le savoir. Nous sommes de plus en plus nombreux à le savoir et lorsque vous nous « informez » de la sorte nos rangs grossissent.

    Je suis atterré par cet absence totale de réaction… la propagande, c’est précisément cela.
    Au secours Charles, nous ne pouvons même plus te rejoindre à Londres !

    P.S.
    La France n’est pas peuplée que de vieils gens désinformés et facilement apeurés…

      1. J’ai hésité je l’avoue.
        Pour ce qui concerne les évènements d’octobre 1961, je dirais ceci.
        Les raisons qui ont motivées la brutalité terrible de la réaction du pouvoir, injustifiable dans ces monstrueux dérapages, à la revendication des « musulmans » de France trouvent un début d’explication dans la nécessité, au yeux de ce pouvoir, de stopper toutes possibilités d’importation de la guerre civile Algérienne et des horreurs qui vont avec, sur le territoire métropolitain.
        De plus il fallait pour résoudre ce problème très compliqué, une métropole stable et forte dans ces institutions et ces représentations
        On pourrait en dire beaucoup plus et cela à été fait depuis longtemps par de nombreux historiens sérieux.
        En tous cas je suis certain que le général de Gaulle n’était pas un salaud.

    1. Les agences de notation vont exiger la retraite à 70 ans et encore plus de démantèlement du système de santé pour que la France garde son triple AAA…
      Quand on cède tout le temps au chantage dans le cadre d’un rapport de force, on finit par être complétement « bouffé » et asservi, c’est l’histoire qui l’enseigne. C’est sans doute pour cela que l’on sabote l’enseignement de l’histoire dans le système scolaire.
      Vive le rétablissement de l’esclavage, et à bas la liberté des gueux!
      Sans sursaut nous n’auront le choix qu’entre la misère et l’esclavage, ou pire on pourrait avoir les deux…

      1. Quand on cède tout le temps au chantage dans le cadre d’un rapport de force, on finit par être complétement « bouffé » et asservi, c’est l’histoire qui l’enseigne.

        sans oublier que ceux qui sont réellement en situation de pouvoir ( toujours temporaire et illusoire, bien chers tous !), ont le plus profond mépris pour les gens qu’ils utilisent, corrompent, soit leurs courtisans, leurs cireurs de pompe, leurs lécheurs d’hémor …oh, pardon !

        Je sais que pour ce journaliste et ses commanditaires il n’y a rien de plus urgent que de mettre la France définitivement sous protectorat étatsunien, en réalité sous contrôle économique total par la finance, dite, mondialisée.

        Ce journaliste du matin est incolore, inodore et sans saveur . Et, ce n’est pas le courage qui l’étouffe !
        A moins que …peu de choses entre les oreilles ?
        Bien sûr, il n’est pas le seul ! c’est bien cela qui est inquiétant.

  33. ….. merci Mr Leclerc, enfin nous allons changer de monde, et bien cela n’est pas trop tôt…!! Il y en a marre de c’est « cravateux » qui veulent décider pour moi, de ce qui est bon pour mon bonheur….
    Nous sommes certains au fond des campagnes, à nous être déjà organisé dans l’attente de ce « renouveau » ……
    Pace Salute fil.

  34. Franchement, les Jorionistes de la première heure ont de quoi avoir les chevilles qui enflent. Tout se déroule comme annoncé par eux, nous, enfin qui vous voulez. Jusqu’à la catastrophe finale, car, comme on l’avait prévu, ils ne lâcheront absolument rien. Ces beaux messieurs sont tellement convaincus de faire de la « science » économique qu’ils vont remonter ad nauseam le ressort de leur jouet cassé.

    Ce serait dommage d’aller leur dire à cet instant pitoyable que leur belle croissance ne reviendra plus faute de ressources naturelles abondantes et bon marché ou de surpopulation, on leur gâcherait tout le plaisir.

    Malheureusement, l’arbre d’Occupy WS ne doit pas masquer la forêt de cette majorité d’électeurs qui est encore derrière eux.
    Jusqu’à la catastrophe finale, qu’on vous disait !

  35. 8)
    Ô espérance, quand tu nous tiens!

    Après la vague altermondialiste;
    Après la déferlante Obama;
    Après le tsunami de notre mobilisation sans précédent contre les retraites à 65 ans;
    Après tant de joie, camarades!
    Rien.
    Mais,

    L’espoir revient! D’Outre-Atlantique!
    Ô espérance, quand tu nous tiens!
    Toi l’indigné, fais-moi rêver!

    Quelques morceaux choisis, témoignages d’indignés sur Rue 89:

    ​« Je viens de rentrer d’Europe, mais j’ai pu lire les journaux et voir ce qui se passait. Il y a un écart qui grandit entre ceux qui ont, et ceux qui n’ont pas. Au moins, ce genre de manifestations attire l’attention sur les “rois du commerce”.

    Je suis à 100% pour le capitalisme, mais vu les bénéfices de ceux qui font les affaires, je me dis que le système a quelque chose de corrompu. Les plus aisés ont de la chance, mais ils devraient se rendre compte de ce qui se passe en ce moment.

    Ensemble, 1% & 99% !
    100% capitalistes!
    100% apolitiques!
    100% inopérants!

    Rien d’étonnant à s’attirer la sympathie de Papandréou, laborantin en chef, grand alchimiste, transmutant le gaz lacrymogène en lois.

  36. Politique fiction ???

    De par l’incurie des dirigeants mondiaux (G20 pour rien) la crise systémique s’aggrave d’ici mai 2012, la situation devient très critique en Europe et dans le Monde: le système financier implose, les bourses s’écroulent, plusieurs banques font faillite, plusieurs Etats européens se déclarent en banqueroute, la France a elle même perdu depuis plusieurs mois son triple AAA, la zone euro est au bord de l’implosion, le chômage explose, les USA sont en proie à des convulsions sociales de plus en plus violentes, la Chine connaît aussi des troubles sociaux du fait de la récession occidentale, le dollar menace de dévisser, les tensions USA-Chine s’accroissent à cause de surévaluation du Yuan et de la faiblesse du dollar, Israël lui même en proie à des troubles sociaux fait pression sur les USA pour attaquer l’Iran, Obama est tenté par l’aventure pour resserrer les rangs chez lui grâce au patriotisme et faire diversion.
    Avril 2012: les candidats du système, en particulier de l’UMPS sont éliminés dès le premier tour, stupeur dans les médias perroquets qui n’avaient rien vu venir, grandes manifestations pour « sauver » la République dans les rues de France et de Navarre organisées par les habitants de l’avenue Foch et de la place des Vosges.
    Second tour de la présidentielle: Mélenchon contre Marine le Pen!!!
    La France retient son souffle…

    1. Je rajouterais que si la situation européenne et internationale est très tendue au premier semestre 2012, le clivage sera plus fort entre candidats se déclarant -de plus ou moins bonne foi- pro et « anti-système » que le clivage droite-gauche entre candidats globalement pro-système.
      On retrouverait un contexte proche de celui qui a prévalu en 2005, lors du référendum sur le TCE.
      Les candidats pro-système (Sarkozy, Hollande, Bayrou) proposent une alternance du personnel politique à l’intérieur d’un même système dont on perçoit chaque jour un peu plus qu’il nous conduit dans le mur. Les écologistes occupant une situation à cheval entre pro et anti-système.
      Les candidats « anti-système » (Mélenchon, Le Pen), plus ou moins sincères -car sur le plan économique le FN est plutôt dans les faits libéral, voire ultra-libéral- proposent une alternative au système ou en tout cas laissent croire qu’avec eux il y aura une alternative au système et si le système va très mal ce positionnement sera forcément électoralement très porteur.
      Pour finir je ferai quelques commentaires sur les résultats de la primaire de dimanche dernier. Vu ce que j’ai dit précédemment Martine Aubry eût été la meilleure candidate de premier tour, François Hollande restant un meilleur candidat de deuxième tour, mais comme 2002 l’ a montré il faut passer le premier tour.
      Or Hollande va se faire piquer des voix sur sa droite par Bayrou et sur sa gauche par Mélenchon. Quant à Sarkozy il va, cette fois ci, se faire siphonner violemment des voix sur sa droite par Marine le Pen, et sur sa gauche par Bayrou. Les deux candidats du système vont devoir faire le grand écart au premier tour, attention au claquage!
      Donc le scénario que j’ai décrit, s’il paraît aujourd’hui improbable voire surréaliste, ne peut être totalement exclu. Ce serait bien entendu un cataclysme national pire que 2002.
      Pour l’instant j’ai l’impression que l’on se comporte côté UMP et PS comme si l’on était déjà qualifié pour la finale, d’où les chiquailleries de cour d’école des UMPistes sur la « gauche molle » et la « gauche sectaire ». Mais attention! Que tout occupés à se lancer des piques médiatiques, ces « braves gens » -si sûrs d’eux que le pouvoir doive leur revenir- ne se fassent au final dépasser pour les uns sur leur gauche et pour les autres sur leur droite.

  37. c’est l’histoire d’une ile qui part à la dérive et s’éloigne du continent .. à bord, ça se dispute sec pour tenir le gouvernail , l’équipage commence à paniquer, les gens en fond de cale ne se la coulent pas et se révoltent en vain contre les parois de métal, et comme dans ces sous-marins enfoncés dans la vase , l’équipage court d’avant en arrière pour tenter de désensabler le navire . on peut raisonnablement essayer aussi de le faire rouler de gauche à droite et de droite à gauche sans rouler les passagers dans la farine .
    mais sans doute , faut il que les sections qui ont été sectionnées sur le peu de vérité incluse en humanité essaient au moins de s’entendre sur le port d’attache…

    plus prosaïquement, revoir la constitution européenne et la place des états en celle -ci .
    si la voix d’Europe ne compte pas , pour inventer une nouvelle façon de vivre , de répartir les richesses et les travaux , les droits et les devoirs , sans impérialisme d’aucune sorte , alors, dans ce cas , quelle voix compte ?

  38. ET pourquoi pas un « ajustement structurel »? Après tout, le nord de l’Europe gagne deux fois plus que le Sud de l’Europe. Comment leur faire lâcher un peu de lest?

  39. A noter : UNE vérité dans un flot de propagande :
    http://elysee.blog.lemonde.fr/2011/10/18/sarkozy-notre-destin-se-joue-dans-les-dix-jours/
    « Nicolas Sarkozy a concentré son propos, mardi 18 octobre, au petit déjeuner de la majorité, sur la crise internationale. « Notre destin se joue dans les dix jours », a expliqué le président, selon des propos rapportés par l’Elysée. »
    Il est clair que les annonces de « solution miracle » devront un jour être suivies d’actes.
    Mais bon. Vu les précédents…

  40. Deux nouveautés qu’il me semble important de signaler concernant la Chine qui semble suivre de plus en plus le modèle occidental:

    1 – Le bail out chinois : La Chine a chargé un fonds public, le Hujin Sovereign Wealth Fund, d’acheter des paquets d’actions de ses quatre plus grandes banques ( ICBC, CCB, BOC, ABC) endettées par des « bad debts » et des prêts iaccordés imprudemment, afin d’enrayer la chute de leur valeur en Bourse . Ce fonds Hujin se retrouve maintenant en position de contrôle des 4 grandes banques .

    2 – La protection sociale des étrangers :
    Depuis le 15 octobre, les étrangers en situation régulière qui travaillent en Chine peuvent bénéficier des mêmes assurances sociales que les Chinois ; assurance maladie, assurance en cas d’accident au travail, allocation de chômage, pension de retraite ( qu’ils peuvent toucher même après leur retour au pays) , allocations de maternité …
    L’amélioration de la protection sociale des Chinois place maintenant la Chine en troisième position parmi les pays asiatiques aux coûts de main d’oeuvre les plus élevés .

    Sept. 13 – On September 6, 2011, China’s Ministry of Human Resources and Social Security issued the “Interim Measures for Participation in Social Insurance System by Foreigners Employed in China (‘Measures’),” which will come into effect on October 15, 2011.

    Foreigners employed in China will participate in five kinds of insurance: basic pension insurance for employees, basic medical insurance for employees, work-related injury insurance, unemployment insurance, and maternity insurance. Social insurance fees will be paid by both employers and foreign employees in accordance with the regulations.

    http://www.china-briefing.com/news/2011/09/13/foreigner-participation-in-chinas-social-insurance-system-now-mandatory.html

    Un commentaire de cet article demande quelques précisions qui seront sans doute apportées par la suite :
    Comment un étranger qui perd son emploi en Chine percevra-t-il son allocation de chômage puisque son permis de séjour en Chine s’arrête en même temps que son emploi ?

    Les allocations chinoises de maternité pour les femmes étrangères sont-elles limitées à un seul enfant, le premier né, comme pour les Chinoises ?

    L’augmentation des charges patronales va peut-être ralentir les délocalisations vers la Chine au bénéfice d’autres pays, asiatiques ou non, sans protection sociale .

    1. L’augmentation des charges patronales va peut-être ralentir les délocalisations vers la Chine au bénéfice d’autres pays, asiatiques ou non, sans protection sociale .

      C’est déjà le cas depuis des années, nous seulement délocalisations des multinationales vers autres pays asiatiques, mais aussi délocalisation des entreprises chinoises elles-mêmes qui se sont installées par exemple au Bangladesh dans les industries légères, là aussi en zones franches, où le taux d’exploitation est bien plus élevé.

  41. …C’est rigolo de vous lire tous, il vous semble impossible de sortir de ce mode de pensée, que de celui de vouloir à tout « Prix » sauver ce système moribond et corrompu…. Le système financier est malade: achevons le…. soyons humaniste abrégeons ses souffrances….
    Salute fil.

    1. le capital , en soi n’est pas mortel , s’il sait donner . c’est ça le capital, c’est le don .
      la monnaie, papelard pratique devrait couler de source et non s’entasser . s’amasser . c’est dans la tête que le système est foireux . mais où est elle, cette pensée initiale ?

  42. Hi,

    BANK of AMERICA CALLS 911 ON TWO PEACEFUL PROTESTERS

    In a separate incident: Bank of America WILL NOT let people close their account/take out their money: This video shows some Occupy Santa Cruz (California) protesters trying to close their accounts at Bank of America. They were told they cannot be protesters and customers at the same time. The bank manager asks a bank employee to call 911.

    WATCH: la seconde vidéo en bas de page :

    http://butasforme.com/2011/10/16/arrested-for-closing-citibank-account/

  43. la guerre, l’ultime hypothèse aura le mérite de faire disparaitre l’Être de l’Homme du champ Elysée. L’humain comme vermine des cieux, cela n’est pas viable , pour eux, ni pour nous : nous n’y arriverions pas . La vermine, la nuisance , c’est une geôle pour l’esprit . Pensez, vérité contre vérité , c’est l’univers qui part en miettes . Chacun y allant de son petit couplet sur sa terre sainte, et y égorge ses frères . sectes contre sectes, et banques contre banques , purée de poix , purées de souffrances .
    Que faire ? sans doute , en premier, ne plus mentir , ni croire aux mensonges, de ceux qui parlent de paix et fabriquent des armes , de ceux qui nous conduisent à l’aveugle sous des discours brillants mais qui ne sont que des masques de nationalismes, d’égoïsmes nationaux ou personnels .
    Quand les choses deviennent limpides , la vérité nous éclaire , et nous guide . On n’invente pas des solutions boiteuses, des palliatifs qui posent des problèmes encore plus épineux, des carcans qui pèsent sur les plus faibles , ou les plus innocents.

  44. Après

    la guerre éternelle

    (la guerre au terrorisme), la

    rigueur permanente

    , super.

    En fait je ne crois pas que les idéologues ont perdu leurs repères. Au contraire tout cela est prévu, c’est la doctrine de Friedman en action, profiter des crises pour imposer des politiques ultra-libérales et privatiser ce qu’il reste à privatiser. Le reste n’est que du cirque pour amuser la population et pour faire passer la pilule. Le problème c’est quand ça ne passe pas il faut passer à l’étape suivante : le totalitarisme. Mais j’ai confiance en nos institutions européennes pour nous y mener prestement. C’est bien parti en tout cas.

  45. Mario Draghi va prochainement prendre les rênes de la BCE.

    2010 : La comission européenne enquête sur le maquillage des comptes de la Grèce avec l’aide de la banque d’affaire dont Mario Draghi a été vice-président de la branche européenne. Sans suite… Or, le code de déontologie des spécialistes en valeur du trésor banni ce type de pratique.

    Mai 2011 : J-C Trichet met son veto à l’ouverture des archives concernées, dans le cadre d’une procédure judiciaire initiée par Bloomberg. Le prétexte du refus est de ne pas effrayer les marchés. C’est peu plausible et en tous les cas insatisfaisant.

    Juin 2011 : Alors que l’audition de Mario Draghi était pour lui une opportunité de dissiper les soupçons pesant sur lui, l’eurodéputé qui s’était impliqué dans son dossier considère qu’il que le déficit de confiance reste entier. En dépit de ça, 75% des députés avalisent sa nomination.

    Analyse minutieuse de l’audition (ºC)

Les commentaires sont fermés.