« Il est souvent trop tôt pour voir s’il est trop tard » (Pierre Dac)

La chronique de la surveillance électronique trouve chaque jour sa pitance. De nouveaux dispositifs sont découverts et suscitent des réactions car la sensibilité au sujet a progressé. Mais les encadrements réglementaires et juridiques ne sont que de fragiles et tardives barrières.

Continuer la lecture de « Il est souvent trop tôt pour voir s’il est trop tard » (Pierre Dac)

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Nos amies les banques

Et les banques dans tout cela ? Hier point faible d’un système financier qui craquait, elles prétendent aujourd’hui tenir le choc. Non sans de grandes disparités en leur sein ni présager de l’avenir.

Continuer la lecture de Nos amies les banques

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La ségrégation s’étend au mode de paiement

Pauvres ou riches, à chacun son mode de paiement.

L’utilisation de l’argent en espèces est gratuit, quand on l’a gagné, et cela semble aller de soi, mais pour combien de temps ? Après la « bancarisation » au berceau, une prohibition d’un genre nouveau est amorcée aux États-Unis, celle des espèces. Les cartes de débit et de crédit sont devenues nécessaires dans les magasins qui affichent « cashless » (pas d’espèces).

Continuer la lecture de La ségrégation s’étend au mode de paiement

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les banques centrales renouvellent l’interprétation du rôle de l’apprenti sorcier

La création monétaire des banques centrales a fait rêver pendant un temps, d’une manière assez inconsidérée, et les propositions d’utilisation de cette manne providentielle ont fleuri. Le débat s’est pour l’instant éteint, dans les faits il a été tranché : elles ont lancé une machine infernale qu’elles ne peuvent plus arrêter, ayant adopté comme solution d’accroître la dette pour combattre les effets de sa progression.

Continuer la lecture de Les banques centrales renouvellent l’interprétation du rôle de l’apprenti sorcier

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La pandémie a parfois bon dos

L’entrée en récession des États-Unis est maintenant officielle et les faibles oscillations de tel ou tel paramètre ne préludent pas à sa sortie prochaine. Les chiffres du chômage peuvent s’améliorer à la marge d’un mois sur l’autre mais ils restent hors normes, et la consommation, composante majeure du PIB, connait une baisse massive. Seule consolation, ces résultats sont moins mauvais que ceux que les analystes attendaient ! L’économie est sinistrée et Paul Krugman craint dans sa chronique du New York Times la venue d’une « grande récession ». Ses causes peuvent-elles seulement être trouvées dans l’ampleur de la pandémie qui afflige la société américaine ?

Continuer la lecture de La pandémie a parfois bon dos

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La leçon de chose délivrée par Wirecard n’est pas finie

L’équipe de direction de Wirecard a décidé de sauver les meubles, sentant le vent du boulet. Un milliard de dollars ont été transférés vers des sociétés partenaires et l’argent s’est évanoui dans la nature. Il n’a certainement pas été perdu pour tout le monde, le système financier ne manquant pas de ressources empêchant de remonter la piste jusqu’au bout. « Follow the money! », c’est bon pour les films.

Continuer la lecture de La leçon de chose délivrée par Wirecard n’est pas finie

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Wirecard, un cas en tous points exemplaire

Seuls les morts ne parlent pas, rien ne viendra jamais le démentir ! Christophe Bauer, la cheville ouvrière de Wirecard aux Philippines, a été déclaré mort. Le propriétaire de PayEasy Solutions, son partenaire en Asie, avait revendiqué 1,9 milliards de dollars qui n’ont jamais existé et une enquête le concernant était en cours dans le pays. Elle n’ira pas plus loin.

Continuer la lecture de Wirecard, un cas en tous points exemplaire

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pourquoi ils toussent

Les pertes affichées par les grands groupes français atteignent des milliards d’euros, l’unité de compte qui désormais prévaut en tous domaines en ces temps de gigantisme. Cela va-t-il si mal après quelques semaines d’une forte baisse de l’activité économique suivies d’une reprise durablement poussive ? Le tissu économique serait-il à ce point fragile ? C’est une hypothèse à sérieusement envisager.

Continuer la lecture de Pourquoi ils toussent

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les canaris dans la mine

Dans un monde financier hydrocéphale, qu’est ce qui n’est pas trop gros pour s’effondrer ? Cela a commencé avec les mégabanques, dont une liste a été dressée, puis les fonds d’investissement les ont supplantés, mais il y a pire encore, installé en son cœur. Les chambres de compensation destinées à maitriser le risque de défaut de paiement des transactions financières, à force de concentrer celui-ci, sont paradoxalement devenues un point de fragilité du système.

Continuer la lecture de Les canaris dans la mine

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Qui vit par l’épée périra par l’épée

Afin de stabiliser le système financier, les banques centrales ont poussé au crime avec leurs injections massives de liquidités à taux proche de zéro. L’endettement a partout gonflé en conséquence et les pays les moins bien armés se retrouvent aujourd’hui pris au piège du remboursement. Comment assumer cet héritage qui mènera à un séisme financier si rien ne l’empêche ?

Continuer la lecture de Qui vit par l’épée périra par l’épée

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail