Le bras de fer est engagé, le cinéma va être permanent

La Commission vient officiellement de réclamer des « clarifications »  sur le budget italien 2019 qui lui a été communiqué lundi dernier et de dénoncer un « dérapage sans précédent ». D’ici la fin du mois, elle pourrait décider de le rejeter, du jamais vu dans l’histoire de l’Union.

Continuer la lecture de Le bras de fer est engagé, le cinéma va être permanent

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ce tournant européen qui n’est pas négociable

L’heure de la présentation à Bruxelles des budgets 2019 a sonné. Le sort qui va être réservé au budget italien est au centre des attentions. Les commentaires mettent l’accent sur le fait que la Commission pourrait se défausser et préférer laisser agir le marché.

Continuer la lecture de Ce tournant européen qui n’est pas négociable

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le capitalisme condamné à vivre d’expédients

Le livre des recettes macro-économiques disponibles est bien mince. On en revient toujours au même sempiternel remède de la croissance salvatrice, et la réunion annuelle du FMI à Bali n’y a pas dérogé.

Continuer la lecture de Le capitalisme condamné à vivre d’expédients

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Crépuscule des dieux

Sous l’effet du poids grandissant de l’AfD d’extrême-droite, la crise politique européenne progresse à grande vitesse en Allemagne. Si des élections nationales devaient intervenir, il serait hors de question de remettre sur pied la Grande coalition CDU/CSU-SPD dont la constitution a demandé la fois dernière six mois d’efforts à Angela Merkel, car les trois partis ne disposeraient pas d’une majorité parlementaire.

Continuer la lecture de Le Crépuscule des dieux

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le fossé s’agrandit entre le discours et la réalité

Que va-t-il rester aux chefs d’État et de gouvernement à décider lors de leur prochain sommet consacré aux réfugiés ? S’ils partagent la même volonté de limiter au maximum leur afflux, ils s’étripent sur la façon d’y parvenir et la montagne accouche d’une souris. Avec comme avantage que l’on ne parle pas d’autre chose.

Continuer la lecture de Le fossé s’agrandit entre le discours et la réalité

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Il faudrait inventer les réfugiés s’ils n’existaient pas

L’Aquarius est à quai dans le port de Marseille, dans l’attente qui se présente longue de l’obtention d’un hypothétique pavillon lui permettant de reprendre sa mission de sauvetage. Reprenant symboliquement le flambeau, le Mare Jonio et l’Astral poursuivent sa veille dans les eaux internationales au large de la Libye, mais pour combien de temps encore ? Pour les autorités européennes, les ONG sont des fauteurs de trouble dont l’action humanitaire doit impérativement cesser, ils ne sont pas loin du but.

Continuer la lecture de Il faudrait inventer les réfugiés s’ils n’existaient pas

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le scénario italien commence à prendre tournure

Le marché va être celui par qui le malheur arrive. Paolo Savona, le ministre des Affaires européennes, vient de prédire que la situation deviendra intenable pour le gouvernement italien, qui devra revoir la copie de son budget, lorsque le spread atteindra 400 points. Hier, il culminait à 320 pts avant de redescendre à 300.

Continuer la lecture de Le scénario italien commence à prendre tournure

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Amère pilule brésilienne

En la personne de Jair Bolsonaro, l’extrême-droite brésilienne semble être en mesure de tirer les marrons du feu et d’accéder à la présidence au second tour. Au premier, cet apologiste de la dictature militaire a recueilli le vote de 50 millions de voix représentant 46% des suffrages. Changement de décor.

Continuer la lecture de Amère pilule brésilienne

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

À nouveau de vilaines cachoteries

Les ambitions européennes d’Emmanuel Macron continuent de se réduire comme peau de chagrin. Le projet de taxation des GAFA défendu par Bruno Le Maire, le ministre français des Finances, ne va voir le jour qu’une fois inclue une  « clause d’exclusion » qui le rendra caduc lorsqu’une « solution internationale » au niveau de l’OCDE, et non plus seulement européen, sera adoptée. C’est le prix à payer, a-t-il reconnu pour convaincre les récalcitrants au sein de l’Union, dont l’Irlande qui a déroulé le tapis rouge fiscal aux GAFA.

Continuer la lecture de À nouveau de vilaines cachoteries

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail